fermer ce cadre
Warning!
Vous utilisez un navigateur obsolète

Pour naviguer sur un internet rapide et sécurisé, téléchargez gratuitement un navigateur moderne.
Ou mettez celui-ci à jour.

Nouvelle mue

Au même titre que le print léopard et le cuir façon crocodile, l’imprimé python fait partie des indémodables de notre shoesing, que l’on a plaisir à porter saison après saison. Et pour ne pas nous lasser, les créateurs n’ont de cesse de le revisiter, lui insufflant au passage une bonne dose de désirabilité. Bien sûr, la peau de serpent dans sa couleur naturelle, c’est-à-dire dans les teintes de beige, de marron et de noir, demeure un incontournable. Mais ce ne sera pas notre préférée pour la rentrée ! Repéré sur des robes en mousseline, des pantalons en brocard ou des trenchs en cuir chez Givenchy et Giorgio Armani, mais surtout très présent sur des boots, des low-boots, des escarpins à brides et des derbies chez Dries Van Noten, Gucci, Reed Krakoff, Bottega Veneta ou encore Chloé, le python devient plus audacieux. Mieux, il a mué !
Une mutation qui se traduit par des peaux colorées en bleu nuit, en gris anthracite, en bordeaux, en marron glacé, ou encore en rouge vif dignes des plus belles espèces de serpent corail. Soit un colorama tendance de l’Automne-Hiver 2014/2015 ! À l’inverse, l’imprimé python en black & white (le penchant reptilien du snow léopard) a également la cote sur les podiums. Cette version plus soft devrait satisfaire les modeuses en quête d’un chic facile. Autre nouveauté de la saison, le python se combine également à du cuir verni pour des souliers glowy, qui gagnent ainsi en féminité. Les fashionistas avides de changement ne manqueront pas de s’y frotter.

sélection produit

Adopter le python

Pour charmer le python, on préfère l’adopter par petite touche grâce à des chaussures, plutôt que de l’arborer en total look. Version rock, on opte pour des bottines noires à bouts pointus et à talons aiguilles, que l’on porte avec une mini-jupe en cuir, un t-shirt à message et un blazer noir. Si en plus, on accessoirise notre silhouette avec un sac à multiples chaînettes métalliques, on frôle la perfection. On peut aussi apporter un swing sixties à notre look grâce à des escarpins en python marron glacé, associés à un jean slim brut, une blouse à col lavallière ivoire et un manteau en drap de laine camel à la coupe masculine. Quant aux escarpins python gris, ils sont simplement imparables pour twister un tailleur un peu trop basique. Et vous, comment allez-vous l’adopter ?

sélection produit
sélection produit